Fondé en février 2008, le GRAI vise à permettre à ses membres d’échanger et de collaborer afin de stimuler et d’approfondir le niveau de connaissances de ce domaine complexe et multidisciplinaire qu’est la mondialisation.

Depuis la Seconde Guerre mondiale, et plus encore depuis le début des années 90 avec l’effondrement du bloc soviétique, la tendance à la mondialisation s’est accentuée, bouleversant au passage l’environnement économique et social dans lequel nous vivons. Elle bouleverse également une grande partie des pratiques de gestion des entreprises de toutes tailles. Ces bouleversements ont des effets qui dépassent largement les frontières dans la mesure où ils touchent des entreprises exerçant leurs activités à l’extérieur du Québec et du Canada et ne se limitent pas au milieu économique et au monde des affaires. C’est avec ces enjeux à l’esprit qu’a été créé le GRAI, afin d’acquérir une meilleure compréhension de leurs causes, de leurs effets et des répercussions pour les entreprises, les gouvernements et la société civile.

Le GRAI vise à permettre à ses membres (membres réguliers, membres associés et étudiants), qui travaillent sur des questions d’intérêt commun, mais souvent avec des approches ou des regards différents, d’échanger et de collaborer afin de stimuler et d’approfondir le niveau de connaissances de ce domaine complexe et multidisciplinaire qu’est la mondialisation. Le GRAI permet également d’affermir le positionnement de HEC Montréal dans ce champ d’études, tant sur le plan local qu’international.